John Wayne, un homme, une légende


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

  Hatari -1962

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3192
Age : 48
Localisation : Monaco
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Hatari -1962   Jeu 17 Avr - 16:03

Bande d'annonce / Trailer



Dernière édition par Admin le Ven 19 Nov - 11:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://john-wayne.top-forum.net
Admin
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3192
Age : 48
Localisation : Monaco
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Jeu 17 Avr - 16:10



http://www.dvdclassik.com/Critiques/dvd_hatari.htm



Sean Mercer (John Wayne) dirige un groupe de chasseurs au Tanganyika. Lors d’une poursuite l’un d’entre eux, surnommé Indian (Bruce cabot), est blessé par un rhinocéros. L’équipe doit alors surmonter cet incident et intégrer de nouveaux membres. Parmi ces derniers un français effronté (Gérard Blain), une jeune photographe pleine de charme (Elsa Martinelli) et un trio d’éléphanteaux viennent perturber la vie tranquille du camp …










Amoureux des grands espaces et d’aventures en tous genres Howard Hawks rêvait de réaliser un film situé au cœur de l’Afrique sauvage. Pendant son exil européen, il demande à Harry Kurnitz d’écrire l’histoire d’un groupe d’hommes pendant une saison de chasse. Mais après l’échec de La terre des pharaons, le budget demandé par Hawks dépasse les limites que lui imposent les studios. Pour y avoir accès il doit à nouveau faire ses preuves et signer un grand succès populaire. Il se tourne alors vers John Wayne avec qui il réalise un chef d’oeuvre : Rio Bravo. Le succès remporté par ce western parfait est énorme. Hawks est à nouveau convoité par Hollywood, son projet de chasse au Tanganyika alors intitulé Africa peut démarrer. Le réalisateur âgé de 65 ans se tourne vers sa fidèle collaboratrice, Leigh Brackett, pour écrire un scénario basé sur l’histoire qu’il avait imaginée avec Kurnitz. Le script est accepté par la Paramount et Hawks peut commencer son casting. A l’origine le film était prévu pour Gary Cooper. Celui-ci n’étant pas séduit par l’histoire, Hawks doit à nouveau faire appel au fidèle John Wayne qui l’accompagnera jusqu’à la fin de sa carrière. A côté du Duke il rêve de faire jouer Gable, mais ce dernier demande un cachet trop élevé. Comme toujours Hawks doit chercher de nouveaux talents : il se tourne vers un jeune français (Gérard Blain) repéré chez Chabrol, une belle italienne (Elsa Martinelli) et un comique venu de la télévision (Red Buttons) . Le tournage qui durera près de cinq mois démarre le 28 Novembre 1960 autour d’un camp construit en Tanzanie au pied du Kilimanjaro.

Dans ce décor, qui apparaît comme un immense terrain de jeu pour grands enfants, Hawks installe son équipe, son matériel et prend son temps … Loin des yeux et des oreilles des nababs de la Paramount, il laisse éclater son style et affiche sa thématique comme rarement auparavant. Dés le premier plan décrivant un groupe d’hommes scrutant l’horizon en quête de proies, le spectateur sait qu’il est dans un film du grand Howard Hawks. En effet, Hatari rassemble un groupe de personnalités prêtes à en découdre dans un but unique comme on avait pu le voir dans Rio Bravo, The Big Sky ou Air Force. Ces hommes auquel le réalisateur aime s’identifier sont animés d’une passion commune. Leur travail consiste ici à capturer des animaux pour les vendre aux zoos occidentaux. L’amitié qui les unit repose sur cette activité et sur une camaraderie renforcée par des moments de détente. Dans ses précédents films, le groupe imaginé par Hawks faisait face à une adversité figurée par des hors la loi ou des ennemis de guerre. Ici le danger, lié au plaisir, est représenté par les risques occasionnés par les parties de chasse mais également par l’intrusion dans le groupe d’hommes de personnages féminins. Cette figure narrative est un grand classique dans la thématique du réalisateur du Port de l’angoisse ou L’impossible monsieur Bébé. Ici encore la femme a une forte personnalité et son charme vient troubler l’ambiance quelque peu immature du groupe de grands garçons mené par John Wayne. Inutile de chercher dans cette représentation du sexe opposé un quelconque machisme : ni idiotes, ni potiche, la femme Hawksienne est sportive, intelligente, raffinée, indépendante et cultivée. Dans Hatari, il met en scène un archétype de cette femme en la personne d’Elsa Martinelli : campant une jeune photographe pleine de fougue et de joie de vivre, elle est l’idéal du réalisateur. A l’écran elle séduit John Wayne qui, en chef d’équipe, est la représentation du réalisateur. Le Duke interprète Sean Mercer, personnage blessé par la disparition de son ancienne compagne. D’apparence rustre, il ne prend du plaisir que dans les aventures de chasse et l’ambiance potache du groupe. Mais la belle Alessandra vient faire basculer son cœur et révèle un homme tendre et attentionné.

En dehors de ce personnage interprété par Elsa Martinelli, une autre jeune femme vient perturber l’unité du camp : la jeune Brandy que le groupe a vu grandir devient très séduisante et commence à faire chavirer les cœurs. Sa féminité met en rivalité trois membres de la joyeuse troupe dont les personnalités différentes donnent naissance à de nombreux conflits et à des scènes d’une grande drôlerie. C’est là un des points les plus intéressants d’ Hatari: contrairement à ce que certains imaginent, il ne s’agit pas d’un film d’aventure en Afrique. Ce thème ne sert finalement que de décor aux relations d’un groupe dont l’objectif est de séduire la gente féminine et de s’amuser. Il faut se rendre à l’évidence, Hawks signe à travers ce film une comédie pleine d’entrain et de bonne humeur, ponctuée ici et là par quelques scènes de chasse qui apparaîssent comme des interludes à l’évolution des héros.

Ces relations entre les protagonistes sont filmées avec minutie par un réalisateur amoureux de ses personnages. Mais ici comme jamais auparavant il s’affranchit totalement de l’intrigue, le groupe n’a pas d’ennemis, et n’a aucun objectif défini clairement. Il apporte ainsi une vision moderne du cinéma qui séduira la nouvelle vague française. Truffaut, Rivette ou Godard verront en lui un précurseur aux nouvelles règles qu’ils allaient briser dans les années 60.

Cependant cette rupture avec la dramaturgie classique n’est pas le seul élément moderne du cinéma de Hawks. A travers Hatari, il met en place une méthode de travail basée sur l’improvisation qu’il avait toujours utilisée, avec plus ou moins de liberté, pendant sa longue carrière. A l’instar d’un Robert Altman, Hawks pensait que l’étape la plus difficile d’un film était le casting. Une fois son groupe de comédiens réuni, il se contente de les laisser prendre leur marque pour ensuite les filmer. Hatari n’échappe pas à la règle et c’est sans doute pendant ce tournage qu’il offre la plus grande liberté à ses interprètes. Une fois installé en Tanzanie, Hawks laisse sa troupe s’épanouir : Wayne et Kruger s’impliquent totalement dans leur rôle et deviennent de véritables chasseurs. Grâce à ses blagues potaches et une bonne humeur constante, Red Buttons met de l’ambiance et donne de l’unité au groupe. Enfin certains comme les français Blain et Girardon entrent en conflit avec le réalisateur ou le reste de l’équipe : le jeune Gérard Blain s’accroche avec Wayne au sujet de questions politiques et dés lors l’importance de son personnage est considérablement restreinte. En refusant les avances de Hawks Girardon voit également son rôle réduit au strict minimum. De leur côté Red Buttons ou Hardy Kruger jouent des personnages dont le poids ne cesse de s’accroître pendant le tournage. Cette façon de redéfinir les rôles de ses personnages en fonction des personnalités des comédiens était facilitée par l’extraordinaire travail de Leigh Brackett qui chaque jour réécrivait les dialogues et les scènes à la demande de Hawks. Cette méthode de travail alors très rare a inspiré des cinéastes modernes comme Godard, Carpenter ou Allen.

Outre cette grande modernité qu’apporte Hatari, il faut tout de même parler des scènes de chasse qui sont absolument spectaculaires. Introduite à l’histoire comme des interludes, elles permettent à Hawks de filmer des captures d’animaux sauvages avec un réalisme impressionnant. Pour ce faire, l’équipe s’était entourée de spécialistes des véhicules et techniques de captures et certains comme John Wayne ont pris beaucoup de risques pour donner de la crédibilité à leurs scènes. Ainsi lors des séquences motorisées c’est le Duke en personne qui est sur le siège du chasseur. De la même façon c’est lui qui ligote les animaux pour les immobiliser. Incontestablement, ce film aura participé à la création du mythe Wayne !

Finalement Hatari s’impose comme une œuvre profondément moderne et attachée aux idées d’un réalisateur hors norme que la nouvelle critique encensera. Paramount avait imaginé un grand film d’aventure, et Hawks lui a finalement servi une comédie moderne et pleine de fraîcheur. Son succès ne fût pas aussi retentissant que celui de Rio Bravo, mais les jeunes américains apprécièrent ce film sorti durant l’été 1962 et aujourd’hui les grands enfants que nous sommes restent émerveillés devant tant d’enthousiasme, de talents et de générosité.
Supplément critique (Hawks – Todd McCarthy – Edition Solin “Actes sud”) :
"Qui n’aime pas le film peut légitimement le qualifier de trop long, juvénil, simplet, dépourvu de tension dramatique, et sans conséquence. Mais si vous l’aimez rien de tout cela n’a d’importance, et les deux heures quarante passées avec les personnages peuvent même vous paraître trop courtes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://john-wayne.top-forum.net
Admin
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3192
Age : 48
Localisation : Monaco
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Jeu 17 Avr - 16:11

John.T.CHANCE a écrit:
Peiti mot sur Hatari :

Hawks a su rendre ses personnages tellement attachant que l'on est frusté à la fin de la saison de chasse et on aurait bien envie d'un N° 2 pour les suivres à nouveau.

Belle maitrise en tous cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://john-wayne.top-forum.net
Paulo
Cowboy
Cowboy
avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Ven 18 Avr - 16:15

Hatari ! est un film d'aventure américain réalisé par Howard Hawks, sorti en 1962. Hatari ou hatwari est issu du swahili et signifie attention, danger.

Sommaire

[masquer]


//


Synopsis [modifier]


Une jeune femme dirige une réserve d'animaux sauvages en Afrique et vend une partie des animaux pour des zoos. Le petit groupe, formé d'hommes de tempérament différent mais unis, est perturbé par l'arrivée d'une ravissante photographe, Dallas, caricature de la citadine peu débrouillarde dont s'éprend malgré lui Sean Mercer, personnage bourru. La situation devient burlesque quand Dallas recueille trois éléphanteaux.
Fiche technique [modifier]



Musiques du film [modifier]


Musiques composées par Henry Mancini.

  • 1. Theme From "hatari"
  • 2. Baby Elephant Walk
  • 3. Just For Tonight
  • 4. Your Father's Feathers
  • 5. Night Side
  • 6. Big Band Bwana
  • 7. The Sounds Of Hatari
  • 8. The Soft Touch
  • 9. Crocodile, Go Home!
  • 10. Just For Tonight (Bonus)

Distribution [modifier]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Lobo
Pistolero
Pistolero
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 69
Localisation : Aix-en-Provence
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: hatari   Jeu 19 Juin - 15:34

J'aime beaucoup ce film, qui me parle d'autant plus que j'ai passé de nombreuses années en Afrique de l'est, et les paysages, la langue, les animaux me sont familiers. J'ai même eu un soir de jour de l'an l'occasion de voir la cassette d'Hatari dans la salle même où a été tourné le film, à Momella ranch (acheté aprés le film par Hardy Kruger). Il suffisait de regarder autour de soi pendant le film pour remarquer:"tiens, ils ont changé les fenêtres" ou bien"la cheminée est toujours la même".
Une expérience inoubliable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic charlie
Cowboy
Cowboy
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 55
Localisation : thury sous clermont, oise, picardie
Emploi : infirmier
Loisirs : tir à l'arc (je sais pas terrible pour un cowboy)
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Ven 19 Sep - 2:53

Citation :
A travers Hatari, il met en place une méthode de travail basée sur l’improvisation qu’il avait toujours utilisée, avec plus ou moins de liberté, pendant sa longue carrière. A l’instar d’un Robert Altman, Hawks pensait que l’étape la plus difficile d’un film était le casting. Une fois son groupe de comédiens réuni, il se contente de les laisser prendre leur marque pour ensuite les filmer. Hatari n’échappe pas à la règle et c’est sans doute pendant ce tournage qu’il offre la plus grande liberté à ses interprètes.

D'ailleurs la scène où Pockets (Red Buttons) marche sur la queue de Sonia, le guépard, trébuchant et "balançant littéralement le plateau-repas, qu'il amenait à Dallas (Elsa Martinelli), à la figure du Duke n'était pas prévue au script mais elle fut gardé telle quelle... pour notre plus grand plaisir entre le fou rire de Red Buttons et la mine dégoutté et en colère (heureusement pour Pockets, il n'avait son colt Laughing ) de John Wayne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3192
Age : 48
Localisation : Monaco
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Sam 20 Sep - 13:28

Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://john-wayne.top-forum.net
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Dim 20 Déc - 17:28





























_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Dim 7 Mar - 10:15


_________________


Dernière édition par lasbugas le Dim 27 Fév - 7:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Mer 10 Mar - 12:04





_________________


Dernière édition par lasbugas le Dim 27 Fév - 7:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Mar 16 Mar - 19:03


_________________


Dernière édition par lasbugas le Dim 27 Fév - 7:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Ven 19 Mar - 16:37













Suite................................................................

_________________


Dernière édition par lasbugas le Dim 27 Fév - 7:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Ven 19 Mar - 16:49













Suite...........................................................

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Ven 19 Mar - 16:54













Suite...................................................

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Ven 19 Mar - 16:59













Suite...........................................................

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Ven 19 Mar - 17:03













Suite.....................................................

_________________


Dernière édition par lasbugas le Mar 20 Juil - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Ven 19 Mar - 17:08













Suite.................................................................

_________________


Dernière édition par lasbugas le Mar 20 Juil - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Ven 19 Mar - 17:12













Suite...................................................

_________________


Dernière édition par lasbugas le Mar 20 Juil - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Ven 19 Mar - 17:16













Suite....................................................

_________________


Dernière édition par lasbugas le Mar 20 Juil - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Ven 19 Mar - 17:21

Suite....................et....................Fin










_________________


Dernière édition par lasbugas le Mar 20 Juil - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3192
Age : 48
Localisation : Monaco
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Ven 19 Mar - 19:27

Merci de ces précieux documents Lasbugas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://john-wayne.top-forum.net
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Dim 21 Mar - 17:40


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lemmy
Cowboy
Cowboy


Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 47
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Mar 23 Mar - 18:43

Mille mercis pour ces fabuleux documents (et pour tous les autres !) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Jeu 25 Mar - 12:25


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 58
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hatari -1962   Sam 27 Mar - 17:19


_________________


Dernière édition par lasbugas le Dim 27 Fév - 7:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hatari -1962   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hatari -1962
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Emissions d’Algérie en billet avant 1962
» restauration de ma 4L fourgonette de 1962
» Restauration de ma vespa 150 de 1962
» Type H 1962
» Vidéo : "Fort Boyard acheté par un particulier en 1962"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
John Wayne, un homme, une légende :: John Wayne. :: Les films de John Wayne.-
Sauter vers: