John Wayne, un homme, une légende


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Autre biographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3192
Age : 49
Localisation : Monaco
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Autre biographie   Jeu 30 Avr - 14:39

Il est rentré dans l'Histoire, non pas celle du cinéma mais la grande. Il est une légende, un mythe, de ceux dont chacun connaît le nom mais plus nécessairement les films. Il est John Wayne, le plus grand acteur de western de tous les temps. Né dans une famille presbytérienne, son père, de descendance irlandaise et écossaise, a fait la guerre de Sécession. Il passe son enfance et son adolescence en Californie. Sa famille est modeste et il obtient de bons résultats à l'école. Ses talents de footballeur dans l'équipe de son lycée lui permettent de décrocher une bourse pour l'Université de Californie du Sud. Malheureusement une blessure interrompt sa carrière d'athlète. Mais rien n'est perdu, il gardera cette allure sportive, carrée, imposante, qui lui permettra de se faire une place unique au cinéma. Hollywood justement, où il arrive par la petite porte, comme figurant et accessoiriste. Tom Mix lui permet de faire ses premiers pas, puis bientôt c'est la rencontre avec John Ford, qui fera de lui la star que l'on connaît en lui donnant parmi ses plus beaux rôles. Il fait sa première apparition officielle comme comédien dans Words and Music (James Tinling, 1929), sous le nom de Duke Morrison, son surnom accolé à son véritable nom de famille. Puis Raoul Walsh avec La Piste des géants (1930) lui offre son premier rôle principal tout en lui suggérant d'adopter le pseudonyme qu'on lui connaît désormais.

Après avoir fait ses preuves dans une cascade invraisemblable de séries B durant les années trente, notamment dans les westerns de Robert N. Bradbury, pour qui il tourne très régulièrement, John Ford, qui revient alors au western, lui offre le rôle principal du premier film qui sera le point de départ d'une longue et fructueuse collaboration : La Chevauchée fantastique (1939). Le film qu'Orson Welles verra plus de cent fois avant de réaliser Citizen Kane. John Wayne deviendra alors le Cow-Boy d'Hollywood, le gars loyal et droit fait pour porter l'uniforme. Qu'il soit shérif ou officier de la guerre de Sécession, il incarnera la droiture morale, une figure fiable, rustre mais saine et rassurante d'une Amérique qui revisite son Histoire comme origine de sa civilisation. Macho souvent, intimidée par les femmes forcément, il deviendra cette image simple mais forte du héros noble porteur de valeurs, il aura l'allure d'un chef. Une figure de légende qu'il peaufinera de films en films. S'il s'est illustré aussi dans de nombreux films de guerre, notamment chez Ford (Les Hommes de la mer, 1940 ; Les Sacrifiés, 1945 ; L'Aigle vole au soleil, 1957), c'est le plus généralement dans cette mythologie de l'Ouest que l'acteur et le réalisateur trouvent les plus belles pépites de leur carrière commune : Le Massacre de Fort Apache (1948), Le Fils du désert, (Id), La Charge héroïque (1949), Rio Grande (1950), La Prisonnière du désert (1956), Les Cavaliers (1959), L'Homme qui tua Liberty Valance (1962).

Ensemble ils tourneront aussi une belle comédie romantique prouvant que son image de westerner n'est pas tant figée dans le marbre et que Ford sait conquérir d'autres espaces : L'Homme tranquille (1952). Grand professionnel, inoubliable également dans les westerns de Hawks, le sublime La Rivière Rouge (1948), le célèbre Rio Bravo (1959), les crépusculaires El Dorado (1966) et Rio Lobo (1970), John Wayne a assisté, en direct, au double déclin d'Hollywood et de sa propre légende, à laquelle il s'accrochera en vain pour finir par tenter de la ressusciter vainement, alors que même son ami, John Ford, lui disait de passer à autre chose. La critique française aura souvent répété qu'avec Rio Bravo quelque chose du cinéma, de son âge d'or, touchait à sa fin. Il aura ainsi traversé les plus belles heures d'Hollywood, travaillé avec les plus grands. Plus qu'un cliché, il aura réussi à insuffler à ses rôles une puissance qui n'aura connu aucune équivalence. Jouant avec talent sur les silences, l'ambiguïté des non-dits, il était l'acteur d'un monde en construction déjà promis à son propre déclin. Réalisateur d'une poignée de films, Alamo (1960), Les Bérets verts (1968), il verra arriver l'érosion de sa propre légende au moment où le cinéma des années 70 invente les anti-héros comme pour répondre à ce qu'il a incarné (ironie, il s'en fera lui-même la victime dans Les Cowboys, où il meurt au milieu du film). Atteint d'un cancer, il rejoindra les étoiles d'Hollywood en 1979, après avoir tourné son dernier film avec Don Siegel, Le Dernier des géants, (1976) un titre (français) qui en dit long et où, ironie du sort, son personnage meurt de la même maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://john-wayne.top-forum.net
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 59
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Autre biographie   Jeu 30 Avr - 17:28

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 59
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Autre biographie   Mer 30 Sep - 14:28



Dernière édition par lasbugas le Mer 2 Juin - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 59
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Autre biographie   Mer 30 Sep - 15:05







Dernière édition par lasbugas le Mer 2 Juin - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 59
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Autre biographie   Mer 30 Sep - 15:11



Dernière édition par lasbugas le Mer 2 Juin - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 59
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Autre biographie   Ven 2 Oct - 13:40



Dernière édition par lasbugas le Mer 2 Juin - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 59
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Autre biographie   Dim 1 Nov - 10:43





_________________


Dernière édition par lasbugas le Mer 2 Juin - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 59
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Autre biographie   Dim 1 Nov - 18:44

The Making of a Movie Star - 1992 - 45 mins - VHS

Produit par Leonard Maltin et Mark Lamberti
Écrit et animé par Leonard Maltin



Leonard Maltin rend hommage, au début de la carrière du Duke.

Un Film qui combine des clips rares et des photos,
avec des souvenirs liés par des amis et des collègues du Duke.



_________________


Dernière édition par lasbugas le Mer 2 Juin - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 59
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Autre biographie   Ven 6 Nov - 19:16


_________________


Dernière édition par lasbugas le Mer 2 Juin - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 59
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Autre biographie   Dim 7 Mar - 10:07


_________________


Dernière édition par lasbugas le Mer 2 Juin - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lasbugas
Duke's friend
Duke's friend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5623
Age : 59
Localisation : TOULOUSE
Loisirs : WESTERN
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Autre biographie   Ven 26 Mar - 18:06


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autre biographie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autre biographie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'AUTRE MOITIE DE MOI-MEME de Anne-Laure Bondoux
» Autre biographie
» Adèle, l'autre fille de Victor Hugo - Henri Gourdin
» Biographie
» biographie de Enid Blyton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
John Wayne, un homme, une légende :: John Wayne. :: L'homme, la légende, le mythe.-
Sauter vers: