John Wayne, un homme, une légende


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les cordes de la Potence - Andrew V.McLaglen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Les cordes de la potence, vous aimez
OUI
80%
 80% [ 8 ]
NON
20%
 20% [ 2 ]
SANS OPINION
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 10
 

AuteurMessage
Vixare
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 29
Localisation : Lincoln County
Emploi : étudiant
Loisirs : western-ciné-foot
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Les cordes de la Potence - Andrew V.McLaglen   Ven 18 Mai - 22:35

Dans les années 70, John Wayne et Andrew V. McLaglen collaborent à nouveau pour ce western, bien plus noir que ses prédecesseurs : Chisum, Les géants de l'ouest. On hésite plus sur la violence de certaines scènes et l'ambiance lourde, noire dans plusieurs plans, des thèmes plus graves et plus touchants. John Wayne joue probablement beaucop plus grave qu'avant mais toujours aussi juste pour notre plus grand plaisir. Ce sont d'ailleurs Harry Julian Fink et R.M. Fink qui sont engagés comme scénaristes ( ont travaillé sur l'inspecteur Harry ). Bien que plus noir, Cahill US Marshall n'en reste pas moins dans la lignée du classicisme Hollywoodien dans cette période où les westerns spaghettis pullulent toujours plus.

Vous aimez ? Wink

PS : Tout un symbole : alors que le tournage du film s'achève, le Duke est appellé au chevet du Maître qui allait alors bientôt rejoindre les grandes plaines. Il ne restait alors plus que 2 westerns à tourner pour le Duke : Une bible et un fusil et Le dernier des géants.
Le western classique était donc bien sur la phase avancée de sa maladie quasie-mortelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://john-wayne.top-forum
John.T.CHANCE
Cowboy
Cowboy


Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Les cordes de la Potence - Andrew V.McLaglen   Dim 24 Fév - 22:36

J'ai coché non car c'est un peu du gachi, de tels acteurs et une histoire qui a du mal à décoller. De bons moment, au début et à la fin.

Au milieu, c'est du remplissage un peu alimentaire. Sans le Duke, le film n'aurai aucun interet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vixare
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 29
Localisation : Lincoln County
Emploi : étudiant
Loisirs : western-ciné-foot
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Les cordes de la Potence - Andrew V.McLaglen   Jeu 28 Fév - 23:25

J'avoue que j'avais plus de mal à apprécier le film étant petit que maintenant, c'est peut-être du au sang et à la dureté de certaines scènes l'atmosphère particulière. Il est vrai que sans John Wayne le film aurait été tout autre car il relève le niveau, c'est dommage je pense qu'on aurait pu faire quelque chose de très bien pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://john-wayne.top-forum
liberty
Pistolero
Pistolero
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 47
Localisation : paris
Emploi : cow boy
Date d'inscription : 12/12/2010

MessageSujet: Re: Les cordes de la Potence - Andrew V.McLaglen   Mer 15 Déc - 1:28

si un mclaglen a du talent au cinéma, Victor est celui la ,mais pas andrew.
pour moi andrew a réalisé quatre bon films ,par chance.
Les Prairies de l'honneur (Shenandoah)
Bandolero
Chisum
Les Géants de l’Ouest
pour le reste ne me parlé pas du plus grand des navet (Le Grand McLintock) colère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les cordes de la Potence - Andrew V.McLaglen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les cordes de la Potence - Andrew V.McLaglen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Oies Sauvages - The Wild Geese - 1978 - Andrew V. McLaglen
» Les Prairies de l'Honneur - Shenandoah - Andrew Mc Laglen - 1965
» La Loi de la haine:
» [Vachss, Andrew] La sorcière de Brooklyn
» Andrew

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
John Wayne, un homme, une légende :: John Wayne. :: Les films de John Wayne.-
Sauter vers: